La vigne apparaît à Margaux à l’époque gallo-romaine, et l’émergence du concept de qualité ainsi que les assèchements de marais apparaissent au XVIIIè siècle. Les ingénieurs hollandais drainant cette région marécageuse que formait le Médoc mirent ainsi en valeur les fameux terroirs de graves. Cette concomitance trouvera une première reconnaissance avec le célèbre classement de 1855 distinguant, entre autres, 21 Grands Crus Classés dans l’appellation Margaux.

 

Un grand vin est issu d’une subtile alchimie entre le terroir, le microclimat, les cépages et l’expression que l’homme choisit de lui donner. Cette association du terroir et de l’homme est l’essence même du vin telle que nous le concevons au Clos des Quatre Vents.

 

Toutes les natures de graves garonnaises, déposées durant le Quaternaire, se rencontrent dans la composition du terroir du Clos des Quatre Vents et favorisent la production d’un grand vin en apportant un excellent drainage naturel associé à une fertilité réduite. La combinaison de ces deux paramètres incitent la vigne a déployer ses racines en profondeur afin d’y puiser les éléments nutritifs et l’eau nécessaires à son développement.

 

Cette diversité dans la nature et la topographie du terroir du Clos des Quatre Vents est un atout, car elle offre une large palette au savoir-faire vigneron et engendre naturellement des vins typés et expressifs. Cette diversité est aussi typique des vignobles les plus anciens des communes de Margaux où les parcelles des Grands Crus Classés sont toutes imbriquées les unes dans les autres.

adminNotre Terroir